Nouveautés

Tout est paysage

Édition revue et augmentée 2022

 

 Tout est paysage de Lucien et Simone Kroll 

Première édition : automne 2001. 

Édition revue et augmentée en 2012, un deuxième tirage de cette édition paraît au printemps 2022.

Textes et photographies, de Lucien Kroll, qui, fidèle à sa théorie, poursuit sa pensée d’une vision humaine et globale du paysage de l’architecture s’opposant à la démonstration du seul objet architectural qui, ainsi que le prônait le mouvement, dit moderne, ne peut plus se soumettre à ses propres fantasmes mais, au contraire, se doit de rejoindre son essence : faire habiter, accueillir l’existence des « résidents », et développer les économies durables afin de développer

les nouveaux conforts « climatiques ».

Simone Kroll y ajoutera la poésie et le charme de quelques-unes de ses "flores" [extraits].

"Mes propositions  s'inscrivent dans un courant social (ou politique) visant tranquillement l'écologie. Elles contiennent mon refus fondamental de l'agressivité industrielle, ma culpabilité devant l'irrespect pour les autres cultures et pour les économies spontanées ou locales et mon ambition d'aider une société à démontrer ses compexités à travers son paysage urbain." L.K. 

 

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
10/05/2022
ISBN 978-2-84534-205-7 * PVP 22.50 euros * 236 p. illustrées
Prix: 
22,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.

CONTRE LÉVI-STRAUSS

une philosophie du malencontre

Étreindre pour mieux trahir, n’est-ce pas le sens qu’il faut conférer au célèbre baiser de Judas ? Ce geste est, nous semble-t-il, celui que commet le célèbre anthropologue structuraliste Claude Lévi-Strauss en 1950 lorsqu’il rend hommage à Marcel Mauss dans une introduction devenue un canon du genre, longtemps demeurée une porte d’entrée incontournable à Marcel Mauss, et particulièrement à son texte le plus connu et commenté, l’Essai sur le don, dont le contenu semble devoir s’éclairer grâce aux lumières lévi-straussiennes.

Est-ce le charme de ce texte précisément ou est-ce le propre de toutes les grandes œuvres que d’offrir une expérience vivante de pensée ? À notre sens, c’est vrai de tous les philosophes du malencontre (terme issu de Le Discours de la servitude volontaire, et érigé en concept par Pierre Clastres), ces auteurs inclassables qui font le pari de l’incertitude, qui prennent le risque de la pensée pour remonter le cours du temps et se poser la question matricielle formulée par Nietzsche danse La Généalogie de la Morale: « Quel(s) événement(s) se sont-ils produits pour que nous soyons devenus ce que nous sommes aujourd’hui ? »

Claude Lévi-Strauss, avec toute son autorité, a, semble-t-il, préempté le texte, y posant ses scellés et fixant sa lecture pour plusieurs générations de lecteurs. Ce sera donc le regard médusant de Lévi-Strauss que nous chercherons ici à détourner comme Persée pour approcher le point aveugle et originaire dont l’œuvre tire son exceptionnelle et irrésistible puissance. 

 

L'AUTEUR :

Essayiste et écrivain 

à déjà publié en nos édtions : 

Acrylique (2002)

Les Trois secrets (2008)

 

Editeur:
Collection:
Date de parution: 
19/04/2022
ISBN 2-978-84534-303-0 * PVP 9.50 euros * 48 P.
juste
Prix: 
9,50 €

Frais d'envoi inclus en France Métropolitaine, Union Européenne et Suisse.